Accueil > Actualités > [exposition] > Recherche : DSRA

Recherche : DSRA

Recherche : DSRA

"Sous serres : coefficients d’agriculture dans les livres d’artistes"
Sur une proposition de Perwana Nazif, d’Anna Romanenko et du DSRA « Document & art contemporain »
Exposition du 17 juin au 26 septembre 2020
au Centre des livres d’artistes

"Fondé en 2010 à l’initiative de l’École européenne supérieure de l’image Angoulême-Poitiers,
le post-diplôme "Document & art contemporain" fut habilité en 2014 à délivrer un Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA), du niveau doctorat, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges. Le séjour d’étude au CDLA et aux alentours était l’occasion de mesurer à quel point le vivant produit ses propres archives, permettant à qui les observe de deviner s’il y a eu un coup de froid, de chaleur, ou de vent, et donnant à voir un lien entre le souci porté sur le document et le souci de la terre.
Les chercheur.e.s du programme ayant participé à ce projet sont : Anna Romanenko, Perwana Nazif,
Thomas Guillot, AM Fohr, Marine Lahaix, Louise Deltrieux, Matteo Locci, Mabel Tapia, Stephen Wright.
De prime abord, le CDLA et ses alentours ruraux semblent relever de deux mondes n’ayant que peu
en commun. Or cette exposition soutient précisément l’inverse, s’efforçant d’explorer dans quelle mesure les livres d’artistes – leur teneur, forme, exposition et mise en valeur – et les pratiques agricoles et permacoles locales – ensemencements et rotations de cultures, soin du sol et souci de biodiversité – sont en réalité deux expressions d’un seul et même écosystème. L’exposition se penche sur cette correlation de deux angles différents. D’abord, elle considère l’analogie formelle voire fonctionnelle entre les serres qu’on trouve souvent sur les exploitations agricoles des alentours, qui absorbent et accumulent de l’énergie solaire, et les vitrines du Centre, qui peuvent se comprendre comme des dispositifs de capture et d’accumulation de l’attention.
D’où le titre de l’exposition : Sous Serres. À l’inverse, l’exposition établit un lien entre les livres d’artistes de la collection et les traités et autres almanachs d’agriculture ou manuels de permaculture qui se trouvent chez bien des agriculteurs de la région – et qui souvent se lisent comme autant de pièces d’instruction dont on trouve un certain nombre dans l’exposition, celles de Yoko Ono notamment – comme si une affinité souterraine reliait les deux genres. D’où le sous-titre de l’exposition, qui se propose d’enquêter sur les variables Coefficients d’agriculture des livres d’artistes, clin d’œil discret mais direct au concept de « coefficient d’art » cher à Marcel Duchamp.
Réunissant une trentaine d’artistes – de Gianfranco Baruchello, connu pour avoir fondé dans les alentours de Rome une exploitation agricole Agricola Cornelia S.p.A. qu’il a exploité pendant plus d’une décennie comme ferme et comme projet artistique jusqu’à l’artiste de la région, Tamarind Rossetti, qui documente par la peinture les activités de la ferme où elle vit à Ségur-le-château – l’exposition prend la mesure de l’interpénétration entre livres d’artistes et agriculture, se terminant par un hommage ludique à l’artiste conceptuel californien John Baldessari (1931-2020) qui nous a quitté au début de cette année."

Stephen Wright, pour le DSRA « Document & art contemporain ».

Centre des livres d’artistes - 1, Place Attane 87500 Saint-Yrieix-La-Perche - 05 55 75 70 30